1% de la population

Posted on
een-percent

Des études indiquent que les asexuels représentent 1% de la population.

Etudes à ce sujet:

  • En 1948, l’Américain Alfred Kinsey fait une échelle de 0 à 6 en fonction de l’orientation sexuelle d’hétérosexuel à homosexuel. Il avait également une septième catégorie ‘X’: les personnes sans contacts ou réactions sexuelles. Selon ses recherches (5300 personnes interrogées), 1,5% de la population masculine appartenait à cette catégorie X. Dans son deuxième livre en 1953, Sexual Behavior in the Human Female, il est allé plus en détail sur cette catégorie X. les enquêtes étaient les suivantes: femmes non mariées: 14 à 19%, femmes mariées: 1 à 3%, femmes précédemment mariées: 5 à 8%, hommes non mariés: 3 à 4%, hommes mariés: 0% et hommes précédemment mariés: 1 -2%.
  • En 1994, une équipe de recherche britannique dirigée par Anthony F. Bogaert a sondé 18.876 Britanniques qu’une recherche (page 242 du livre) portait sur le sida. 1,05% ont indiqué n’avoir jamais ressenti d’attirance sexuelle.
  • L’étude du psychologue britannique Anthony F. Bogaert en 2004. Dans son livre ‘Asexuality: Prevalence and Associated Factors in a National Probability Sample’, il appelle l’asexualité le ‘quatrième sexe’. Bogaert a étayé ses recherches auprès de 18.000 personnes interrogées britanniques. 1% (195 personnes) faisaient partie de ce ‘quatrième sexe’. Vous pouvez trouver un tableau intéressant dans son étude en ligne. Le chercheur indique que, cependant, trop peu d’études ont été menées pour justifier suffisamment le nombre de 1%.

Les études sur le thème de l’asexualité sont limitées. Espérons que l’avenir changera cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.